Astuces pour créer sa propre table basse en récup

Qu’il s’agisse d’une table en palettes de bois ou d’un meuble ancien qui a repris vie grâce à de nouveaux revêtements de meubles ultra-simples d’utilisation, le mot d’ordre est : restauration et transformation. Prenez un moment, avec une bonne énergie positive, quelques outils et un peu d’huile de coude, vous pouvez utiliser du bois recyclé pour vous transformer en une très belle table haute à manger ou un salon bas.

Réunir les bois de récupération

La surface et la brillance du bois recyclé sont presque impossibles à recréer à la main. Si quelqu’un que vous connaissez fait actuellement une rénovation majeure d’une vieille maison et souhaite échanger l’ancienne, vous trouverez très probablement des lambris usés, des planchers de bois franc à chevrons ou des solives de plancher pour fabriquer sa table basse. Le lieu d’origine est prêt à être restauré pour trois ans, même pas gratuit. Une astuce consiste à se tenir à côté d’une benne à ordures un samedi matin chargé, en attendant des perles rares. Parfois, il peut même être collecté devant la poubelle de la maison.

Choisir le piètement de la table

Pour fabriquer sa table basse en bois, il faut dessiner les plans d’étage pour le meuble que vous souhaitez réaliser, même un simple plan d’étage. Dessinez le croquis avec les dimensions les plus précises possibles. Cela vous donnera une compréhension assez précise du nombre de planches ou de palettes nécessaires. En ce qui concerne les pieds de table, vous n’aurez que l’embarras du choix en les transformant vous-même en support. Si vous voulez plus de personnalité, les pieds de table réglables industriels en fonte ou en acier peuvent être trouvés dans les magasins d’antiquités ou commandés en ligne. Choisissez un pied de plus de 71 cm pour une table à manger ou une table basse.

Découpage et création du style

Coupez grossièrement la longue planche à la taille requise. La coupe finale sera effectuée une fois les planches connectées, laissez donc au moins 2,5 cm de longueur pour laisser un peu de mou afin que vous puissiez saisir pleinement les coutures des planches lors de l’installation finale. Un point sur la couleur du bois. Si vous souhaitez conserver le motif, notamment les stries du bois et sa couleur naturelle, il n’est pas nécessaire de peindre le bois. Si vous souhaitez tout de même ajouter de la couleur sur le dessus, utilisez des teintures transparentes ou de la peinture acrylique, qui peut être diluée avec beaucoup d’eau. Envisagez d’acheter une petite boîte d’apprêt visqueux pour vous assurer que la peinture restera la même au fil du temps. Enfin, en termes d’application, pour fabriquer sa table basse avec des motifs et textures alternatifs, vous pouvez choisir entre des bombes aérosols, des éponges et des gabarits.

Bougies parfumées : un objet chaleureux dans son intérieur
Comment choisir une crédence décorative pour une cuisine ?